Une belle histoire de solidarité : Nancy Seichamps et Tegucigalpa

Nous nous plaignons de temps en temps de ne pas avoir assez de moyens mais nous découvrons chaque jour qu’il y a plus malheureux que nous ! Le 8 mars dernier, Arnaud Brandt alias Zébulon, ancien demi de mêlée de l’entente SLUC-ASPTT a sollicité ses contacts dans le milieu du rugby pour aider le club de rugby de Tegucigalpa au Honduras.

Arnaud est parti de Nancy au début des années 2000 pour la Réunion où il a continué à jouer au rugby et a passé un diplôme d’éducateur sportif. Parti au Honduras en aout 2018, il a d’abord été prof de sport au lycée français de Tegucigalpa puis depuis cette année il y est CPE. En parallèle, il a rencontré les dirigeants et joueurs/joueuses du club de rugby local.

La fédération de rugby n’a que 6 ans, le président du club de Tegucigalpa est aussi le président de la fédération du Honduras. Le niveau est à peu près celui de la 2ème série en France. Ils n’ont pas de terrain et doivent louer les lieux où ils se retrouvent pour s’entrainer et jouer. De plus, le matériel est plutôt difficile à trouver. Le club compte une vingtaine de joueurs et joueuses et cette année, ils ont décidé de faire faire des maillots, maillots qui doivent être financés par les membres du club eux-mêmes. D’où son appel au sponsoring.

Jean-Louis Malaplate, manager de l’équipe Cadets de Nancy Seichamps, a pris l’initiative d’en parler à son staff qui a tout de suite proposé d’envoyer 5 ballons d’entrainement neufs qui restaient via un professeur du lycée français qui était en formation sur Nancy. Le 12 mars, il remettait les 5 ballons et une tenue complète du NSR (chaussette/short/maillot) de sa dotation (+ une petite somme d’argent pour couvrir les éventuels frais de transport) à ce professeur car il devait repartir au Honduras le 15 mars. Ils n’ont malheureusement pas eu le temps de mettre en place une levée de fonds au niveau du groupe cadets et ensuite de proposer au club un éventuel parrainage, comme ils l’auraient souhaité. En effet, la crise sanitaire actuelle et les opérations de confinement dans de nombreux pays ont stoppé momentanément ce projet. Le matériel n’est arrivé au Honduras que vendredi dernier après moult péripéties !

Nous aimerions que ce soit le début d’une histoire d’amitié entre les deux clubs. Sur le maillot de Tegucigalpa apparaitra le logo de Nancy Seichamps Rugby en tant que sponsor et une photo devrait nous être envoyée dès que possible. Zébulon est au lycée français de Tegucigalpa jusqu’en juin 2021 et devrait ensuite repartir pour la Réunion.

Merci à tous les acteurs mobilisés pour cette belle initiative solidaire !